Service Départemental d’Incendie et de Secours de Maine-et-Loire

Vous êtes dans : Accueil > Conseils sécurité > Les gestes qui sauvent > Les défibrillateurs

Les défibrillateurs

Dans le Maine-et-Loire, de 2005 à 2009, les sapeurs-pompiers sont intervenus à 1200 reprises pour des victimes d’un arrêt cardiaque, soit 5 interventions par semaine. La réponse à ce trouble du rythme cardiaque est la défibrillation qui consiste à envoyer un choc électrique à travers le cœur pour lui permettre de retrouver un rythme régulier. Les chances de survie augmentent si la réanimation cardio-pulmonaire et la défibrillation sont entreprises dans les premières minutes qui suivent l'arrêt cardiaque.
C'est pourquoi, le département du Maine-et-Loire s'est lancé dans l'acquisition de 500 défibrillateurs entièrement automatiques, placés sur les frontons de chacune des mairies du département.

Comment utiliser un DEA ?

  • En attendant l'arrivée du défibrillateur entièrement automatique, continuez le massage cardiaque.
  • Dès qu'il est disponible, mettez le DEA en marche et suivez les instructions de l'appareil.
  • Dénudez la poitrine de la victime et placez les électrodes selon les instructions figurant sur l'emballage ou sur les électrodes elles-mêmes.
  • Ne touchez plus à la victime lorsque le DEA analyse le rythme cardiaque de la victime.
  • Si un choc électrique doit être administré, assurez-vous que personne ne touche la victime. Un défibrillateur entièrement automatique administrera le choc sans votre intervention.
  • Si le DEA vous invite à entreprendre des compressions thoraciques, faites-les sans tarder. Alternez 30 compressions et 2 insufflations.
  • Continuez la réanimation jusqu'à ce que les secours d'urgence arrivent et poursuivent la réanimation, ou que la victime reprenne une respiration normale.
  • N'éteignez pas le DEA et laissez les électrodes en place sur la poitrine de la victime. Si celle-ci reste inconsciente mais respire normalement, mettez-la sur le côté, en Position Latérale de Sécurité

 

 

 

eZ publish © Inovagora