Service Départemental d’Incendie et de Secours de Maine-et-Loire

Vous êtes dans : Accueil > Conseils sécurité > Les gestes qui sauvent > Les gestes de premiers secours

Les gestes de premiers secours

Une minute d'inattention et c'est l'accident. Comment agir dans ce genre de situation ?
Des vies pourraient être épargnées si 1personne sur 5 connaissait les gestes d'urgence. Des gestes simples qui, s'ils sont pratiqués rapidement et correctement, peuvent sauver des vies...

L'étouffement : qu'il s'agisse d'un enfant ou d'un adulte, il faut agir au plus vite.

  • Donnez un maximum de 5 claques dans le dos de la victime (entre les omoplates), afin de provoquer une toux et de déloger l'objet bloquant la respiration.
  • Si cette action ne suffit pas, effectuez un maximum de 5 compressions abdominales. Placez-vous derrière la victime et posez un de vos point fermé entre le nombril et l'extrémité inférieure du sternum.
  • Le problème persiste. Alternez 5 claques dans le dos et 5 pressions abdominales.
  • La victime perd connaissance, posez-la délicatement au sol et alertez rapidement les secours. Entreprenez par la suite une réanimation cardio-pulmonaire en effectuant 30 compressions thoraciques.
  • Poursuivez la réanimation jusqu'à l'arrivée des secours ou jusqu'au retour d'une respiration normale.

Le saignement : une personne vient de se couper, elle saigne abondamment...

  • Dans un premier temps, évitez de mettre vos mains, non protégées, au contact de son sang. Demandez-lui d'effectuer un point de compression sur sa plaie.
  • Demandez à une personne de prévenir les secours, ou faites-le vous-même si vous êtes seul.
  • Si vos mains sont protégées, exercez directement une pression sur sa plaie.
  • Allongez la victime en position horizontale. La vue du sang provoque souvent des malaises chez les victimes.
  • Si la blessure ne cesse de saigner, appuyez plus fermement sur la plaie, et attendez l'arrivée des secours.

La perte de connaissance : suite à un malaise, une personne perd connaissance

  • Avant d'entreprendre quoi que se soit, vérifiez que la victime ne réagit pas
  • Libérez les voies aériennes, et dégagez son cou de tout accessoire qui gênerait sa respiration.
  • Tournez la victime sur le côté en position latérale de sécurité.
  • Demandez à quelqu'un d'appeler les secours ou allez chercher de l'aide si vous êtes seul.
  • Vérifiez régulièrement la respiration de la victime jusqu'à l'arrivée des secours.

L'arrêt cardiaque : les gestes qui sauvent

  • Si la victime ne réagit pas et ne respire pas normalement, prévenez les secours ou demandez à des personnes de le faire à votre place, chaque minute compte.
  • Libérez les voies aériennes et commencez par effectuer 30 compressions thoraciques.
  • Pratiquez ensuite 2 insufflations (si cela vous a été enseigné)
  • Continuez la réanimation jusqu'à l'arrivée des secours.

eZ publish © Inovagora