Service Départemental d’Incendie et de Secours de Maine-et-Loire

Vous êtes dans : Accueil > Devenir sapeur-pompier > Le volontariat > La campagne de promotion du volontariat 2017 > #idée reçue n°1 : Etre sapeur-pompier c'est un" Truc de mec"

#idée reçue n°1 : Etre sapeur-pompier c'est un" Truc de mec"

En octobre 1976 un décret autorisant le recrutement de femmes dans les corps communaux de sapeurs-pompiers a été signé. Pourtant 40 ans après, la présence de femmes au sein des corps de sapeurs-pompiers en France reste faible.

Même si on constate une réelle évolution à la hausse (+3% en 2015), les 34 182 femmes sapeurs-pompiers ne représentent pourtant que 14 % des effectifs soit environ 1 sapeur-pompier sur 7.

Sur les 484 sapeurs-pompiers professionnels, le Maine-et-Loire comptent 16 femmes (hors SSSM), dont 2 sont également volontaires et 3 femmes sont issues de la filière SSSM.

Sur les 2248 sapeurs-pompiers volontaires du département, 313 sont des femmes (hors SSSM) et 55 sont issues de la filière SSSM.

 

Un plan d'actions national en faveur des femmes

Le directeur général de la sécurité civile et de la gestion des crises a missionné un groupe de travail animé par la direction des sapeurs-pompiers comprenant différents représentants du monde sapeurs-pompiers en vue de porter un diagnostic sur le faible taux de féminisation des effectifs sapeurs-pompiers. Différentes actions ont ainsi été préconisées. Parmi ces actions, le Maine-et-Loire s'engage à :

 

- adapter le casernement (vestiaire) et l'habillement en faveur des femmes sapeurs-pompiers

- favoriser la conciliation vie privée, vie professionnelle et activité de sapeur-pompier par la signature de conventions (disponibilité, "accueil garderie", ...)

- respecter la parité dans toutes les actions de communication

- honorer la femme dans son activité de sapeur-pompier (titre honorifique, ...)

- [...]

 

Sapeur-pompier n'est donc pas un "truc de mec" !

 

eZ publish © Inovagora