Service Départemental d’Incendie et de Secours de Maine-et-Loire

Vous êtes dans : Accueil > Devenir sapeur-pompier > Le volontariat > Statut et droits du sapeur-pompier volontaire

Statut et droits du sapeur-pompier volontaire

Qu'ils soient instituteurs, chefs d'entreprise, voire étudiants... ils ont décidé de mener de front une carrière professionnelle et un engagement dans les services de secours.

Le Maine-et-Loire compte aujourd'hui 2363 sapeurs-pompiers volontaires. Des hommes et des femmes, citoyens ordinaires qui, en parallèle de leur profession ou de leurs études, tout en tenant compte de leur vie familiale, ont choisi de conserver une disponibilité suffisante pour être en capacité à répondre aux besoins du centre de secours dont ils dépendent.

Ils suivent régulièrement des formations et peuvent assurer tous types de missions de secours.

La hiérarchie des sapeurs-pompiers volontaires comprend :

  1. Les sapeurs-pompiers de 2ème classe et de 1ère classe ;
  2. Les caporaux ;
  3. Les sous-officiers : sergents et adjudants ;
  4. Les officiers : lieutenants, capitaines, commandants, lieutenants-colonels et colonels.

L'activité du sapeur-pompier volontaire donne lieu à :

  • une protection sociale si accident ou maladie contractée lors d'une intervention
  • une négociation avec l'employeur pour que ce dernier puisse dégager du temps libre à l'employé afin qu'il suive une formation ou pour le rendre disponible lorsqu'il est déclenché pour une intervention
  • une perception de vacations horaires fixées en fonction du grade et du service rendu (6 à 10 €). Ces vacations ne sont assujetties ni à l'impôt, ni aux prélèvements sociaux. Elles sont cumulables avec tout autre revenu ou prestation sociale.
  • à une prestation de fidélisation et reconnaissance, versée à la retraite
    (www.cnfpt.fr et www.pompier.fr)

eZ publish © Inovagora