Service Départemental d’Incendie et de Secours de Maine-et-Loire

Vous êtes dans : Accueil > Le SDIS de Maine-et-Loire > Son Histoire > Adaptations, évolutions

Adaptations, évolutions

Depuis 1973, le site n’a cessé d’évoluer. Adaptés à une vingtaine de personnes à l'origine, ses murs ont été « poussés » pour permettre aux différents groupements de s'étoffer. De 1973 à nos jours, des bâtiments, le plus souvent modulaires, ont été ajoutés aux constructions existantes.

La départementalisation est à l'origine de la plus importante évolution du site. En 1999, est créé un seul centre d'appels commun 18-112 et 15.
Face au manque de place, les groupements de la prévention, de la formation et le service de santé et de secours médical sont transplantés au Centre de Secours Principal du Chêne Vert à Saint Barthélémy d'Anjou. Le service des finances déménage dans un des logements de fonction.
Enfin, en 2002, de nouvelles structures modulaires sont installées pour accueillir les services de l'administration générale, des ressources humaines et le groupement technique.

Une école départementale à Feneu a été inaugurée en juin 2008. Elle permet au groupement de la formation et du sport d'intégrer de nouveaux locaux.

La Direction répartie à nouveau sur trois sites compte près de 200 personnes et aspire à plus d'espace. Le site de Nazareth qui était encore au milieu des champs il y a peu d'années est dorénavant enclavé, sans réelle possibilité d'extension supplémentaire. Les possibilités d'évolution sont également limitées par la configuration du terrain.
36 ans après avoir pris possession de ces lieux, le SDIS envisage de déménager.
Le choix s'est porté alors sur un terrain situé à Beaucouzé et qui accueille désormais le troisième centre de secours de l'agglomération angevine, l'atelier départemental, les magasins, le centre de traitement de l'alerte ainsi que l'ensemble des groupements de la Direction.

eZ publish © Inovagora