Les risques domestiques

Près de 20 000 personnes perdent la vie chaque année en France à cause d’un accident domestique. Les sapeurs-pompiers sont les premiers témoins de ces accidents dramatiques, qui pourraient être évités par des gestes simples. Ce chiffre est deux à trois fois plus important que celui des accidents de la route et les plus exposés sont les personnes âgées et les enfants. Plusieurs précautions peuvent être prises en amont, afin de limiter les risques … Découvrez tous les conseils ! 

Au monoxyde de carbone 

Maux de tête, vertiges, nausées, vomissements, perte de connaissance sont autant de symptômes qui doivent vous alerter sur la présence de monoxyde de carbone. Ce gaz est incolore et inodore mais peut être mortel. Cuisinière, chaudière, chauffe-eau, chauffage d’appoint, poêle, cheminée : ces appareils peuvent produire du monoxyde de carbone s’ils sont mal entretenus ou mal utilisés.  

Les bons gestes : 

  • Chaque jour, renouveler l’air du logement, pendant au moins 10 minutes 
  • S’assurer que le logement dispose de grilles ou de bouches d’aération 
  • Dégager les aérations 
  • Ramoner les conduits de cheminée, inserts et poêles est obligatoire deux fois par an 
  • Faire contrôler et entretenir chaque année les appareils de chauffage, les chaudières, cuisinières, chauffe-eau… 
  • Ne jamais utiliser une cuisinière, un barbecue ou un brasero comme chauffage de secours 
  • Se munir d’un chauffage d’appoint ayant un dispositif de sécurité avec contrôle d’atmosphère 
  • Ne pas utiliser de groupe électrogène à l’intérieur 
  • Les appareils neufs fonctionnant au gaz naturel doivent obligatoirement présenter le marquage CE et, pour certains appareils de cuisson haut de gamme, la marque NF GAZ 
  • Si possible, installer un détecteur de monoxyde de carbone (CO) conformes à la norme européenne EN50291 
  • Ne jamais laisser tourner le moteur d’une voiture dans un garage, qu’il soit privé ou public 

Que faire si on soupçonne une intoxication ? 

  • Aérez immédiatement les locaux en ouvrant portes et fenêtres. 
  • Arrêtez si possible les appareils à combustion. 
  • Évacuez au plus vite les locaux et bâtiments. 
  • Appelez les secours : 112 : numéro unique d’urgence européen, 18 : sapeurs-pompiers, 15 : samu 
  • Ne réintégrez pas les lieux avant d’avoir reçu l’avis d’un professionnel du chauffage ou des sapeurs-pompiers. 

Consultez le Guide de prévention contre le monoxyde de carbone.

Par ingestion 

Pendant leurs premières années, les enfants portent tout à leur bouche. 

Les principales causes d’intoxication des enfants sont l’ingestion de médicaments, de produits ménagers et de bricolages qui sont laissés à leur portée. 

Les bons gestes : 

Ranger les produits ménagers, de bricolages et les médicaments en hauteur pour ne pas qu’ils puissent les attraper 

La majorité des accidents par étouffement concerne les enfants de moins de 6 ans. Les tout-petits, qui ont tendance à vouloir tout mettre dans leur bouche, sont particulièrement exposés.  

Ils peuvent s’étouffer avec des petits objets mais aussi des petits aliments, qu’il faut donc éviter de laisser à leur portée. 

Attention, les cordons de vêtements et de rideaux ou des écharpes peuvent occasionner des étranglements. Il faut donc aussi les ranger ! 

Les bons gestes : 

  • Ne laissez pas à portée de votre enfant : pièces de monnaie, billes, bonbons, petits jouets, aliments (olives, cacahuètes…), piles, capuchons de stylos, barrettes à cheveux… 
  • Surveillez votre enfant pendant ses repas et lorsqu’il joue : il n’a pas conscience des risques qu’il prend 
  • Pour le nourrisson, veillez tout particulièrement à le coucher seul, sans encombrer son lit d’objets 

Pour vous et votre enfant, le bain est avant tout un moment de plaisir et de détente. Toutefois, veillez à rester attentif car il peut se noyer dans 20 cm d’eau. 

 Les bons gestes : 

Votre enfant ne doit jamais rester seul dans son bain, même un court instant 

Les sièges de bain et tapis antidérapants ne sont pas des articles de sécurité. Ne vous éloignez jamais, même quelques secondes 

Installez un système de sécurité autour de votre piscine 

Eau chaude, plaques de cuisson, four, radiateurs, … autant d’éléments propices aux brûlures face auxquelles peu de personnes savent finalement comment réagir. 

Les bons gestes : 

  • Rapidement refroidir la peau avec de l’eau tiède, cela permet d’atténuer la douleur et de diminuer la sévérité de la brûlure 
  • Retirer tous objets sur ou autour de la brûlure 
  • Évaluer l’étendue et la gravité de la brûlure afin de savoir quoi faire. 

En cas de doute sur la sévérité de la brûlure, surtout s’il s’agit d’un enfant ou d’une personne âgée, ne pas hésiter à contacter les numéros d’urgence : Samu (le 15) ou les Sapeurs-Pompiers (le 18) ! 

Les risques d’électrocution ou d’électrisation sont nombreux : ils peuvent arriver lorsque des travaux électriques ou des changements d’ampoules sont effectués, lorsqu’un appareil électrique est en contact avec de l’eau, etc. Chacun de ces accidents peut avoir de graves conséquences. 

L’électrisation est le passage du courant électrique dans un corps. Ceci provoque des blessures plus ou moins graves. L’électrocution est une électrisation provoquant le décès. 

Les bons gestes : 

  • Ne pas surcharger les prises électriques pour éviter la surchauffe et les courts-circuits 
  • Utiliser des cache-prises et vérifier leur bonne fixation murale 
  • Ne pas laisser des appareils électriques branchés à portée d’enfants 
  • Ne pas laisser pendre de fils électriques 
  • Veiller à la conformité (normes en vigueur) et le bon état des équipements électriques 
  • Sensibiliser les jeunes enfants aux risques d’électrocution et d’électrisation 

Apprenons à éviter les accidents domestiques de l’enfant. Un accident peut rapidement arriver. Alors, pour éviter les petits et gros bobos tout en laissant l’enfant s’épanouir, il existe des solutions. 

Surveillez votre enfant : il n’a pas conscience des risques qu’il prend. 

Vous pouvez l’aider à faire des progrès en grandissant et l’accompagner dans sa découverte du monde. Votre enfant doit toujours être sous la surveillance d’un adulte. Il ne faut pas le laisser sous la garde d’un autre enfant. 

Expliquez les dangers à votre enfant  

Faites-lui comprendre, de façon claire et adaptée à son âge, les risques qu’il court et la manière de les éviter. 

Suivez les conseils de professionnels 

Demandez conseil à votre médecin, à une puéricultrice ou à votre pharmacien pour toute question concernant votre enfant. 

Ayez les bons réflexes 

Certains gestes simples peuvent éviter un accident. 

Consultez le dépliant protéger votre enfant (cf documents utiles)

Revenir en haut de page